L'Eglise Saint Jean-Baptiste,Le dallage et l'éclairage

La première tranche de travaux de restauration de l’intérieur de l’église devait se réaliser au début de l’année 2015… Las ! Les procédures administratives et l’obligation de fouilles archéologiques préventives ont retardé de presque une année le début du chantier. Et il a fallu batailler ferme pour que les fouilles se réalisent en décembre 2015. Les travaux de préparation du sol réalisés par l’entreprise Beillas ont donc démarré immédiatement après …
L’entreprise Ferrand et Fils a été choisie pour réaliser le dallage avec des carreaux de terre cuite à l’ancienne, provenant de la briqueterie Barthe à Gratens (31). Le choix a été difficile parmi la variété des carreaux, en formes, en tailles, en couleurs et en traitements de surface. Une visite de Simone Verdier  et Gabrielle Cambus à la briqueterie a même été nécessaire pour valider le choix de ces carreaux. L’entreprise a fait beaucoup d’efforts pour les aller retours de livraisons… Et le traitement des carreaux une fois posés a été un lavage au lait de vache entier !
L’entreprise Carol Sébastien (meilleur ouvrier de France) a été retenue pour la réfection de l’installation électrique et la mise en éclairage de l’Église. Les gaines pour le passage des câbles  ont été installées sous le dallage de la nef, et pour le choix des éclairages aussi il a fallu de multiples essais de jour et de nuit ! 

Mais le résultat est à la hauteur des espérances de la municipalité et de l’Aréma… et du budget consenti, près de 80.000 € TTC ! Les travaux, supervisés par l’architecte Barthélémy DUMONS, ont été terminés en Mai 2016. Comme pour toutes les tranches de travaux précédentes de la restauration de l’église, le financement a été effectué avec des subventions de l’État (DETR), de la Région et du Département et un reste à charge de la commune. Ce dernier a été largement soulagé par les souscriptions recueillies par l’AREMA et gérées par la Fondation du Patrimoine.

Rappelons que tout don à l’Aréma ouvre droit à une réduction d’impôt de 66 % de son montant. Et il nous permet de réaliser ces travaux… Grand merci pour votre générosité !